Le café des aidants 

Il se présente comme un dispositif de soutien, d'information, d'écoute et de soin psychologique des aidants s'occupant d'un proche dépendant à domicile ou en institution.


Qu'est ce qu'un aidant?

L’aidant familial aussi appelé aidant proche ou aidant naturel, est le plus souvent un membre de la famille, quelques fois c’est un voisin ou un ami. Ce terme d’aidant familial ne désigne pas un statut juridique mais la reconnaissance d’un fait.

Le choix d’être aidant familial est souvent lié à la proximité géographique ou affective.

L’aidant familial vient en aide à une personne ayant une déficience, une incapacité ou se trouvant en situation de handicap. Il intervient seul ou avec l’aide d’un professionnel. Cette aide évolue au fil du temps; de ponctuelle elle peut devenir indispensable.
L’aidant familial assure de nombreuses taches suivant les besoins de la personne aidée. Il commence souvent par remplir le garde-manger, puis il aide au ménage, puis aux repas, à l’hygiène, au soutien psychologique…Souvent, il assure aussi les démarches administratives, la coordination entre professionnels …

L’activité de l’aidant familial peut être exercée au domicile de la personne aidée ou à son propre domicile.
Plus de 80 % des personnes âgées souhaitent vieillir à leur domicile. L’aidant familial a un rôle primordial dans le maintien à domicile. Mais la prise en charge d’une personne en perte d’autonomie est très lourde. Trop souvent l’aidant familial oublie de s’occuper de lui-même. Il s’épuise physiquement et psychologiquement.

--> Le soutien psychologique s'avère donc être une solution de soin nécessaire. Ce dispositif permet aussi de rompre l'isolement social qu'engendre ce statut d'aidant. Ce groupe de parole permet un instant de répit face à un quotidien pesant et stressant.

Les buts de ces groupes de paroles sont de permettre aux personnes confrontées à la dépendance d'un proche (à domicile ou en institution), de pouvoir :

 - Exprimer tout ce que cette situation génère de perturbations et de sentiments pénibles à vivre : lassitude, épuisement, culpabilité, isolement, agressivité. 

- Partager avec d'autres personnes placées dans la même situation ses préoccupations et échanger des renseignements.

 - Réfléchir au sens des relations affectives, familiales, aux limites de l'aide et au respect de la vie de chacun.




Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .