Les consultations pour personnes âgées


Les difficultés cognitives comme objet de consultation

Un autre type de difficultés de la vie sont les difficultés cognitives.

« j’ai oublié », « je n’enregistre plus de nouvelles informations », « je ne trouve plus mes mots », « j’ai peur », …

La difficulté cognitive peut avoir plusieurs origines : il existe bien sûr la crainte d’une pathologie à caractère neurodégénératif comme la Maladie d’Alzheimer mais des phénomènes moins « graves » peuvent également entraîner des troubles de cet ordre. La sensation d’oublis peut aussi être la conséquence d’un événement perturbateur dans votre vie. Un stress important, un deuil… sont autant de situations mobilisant largement votre fonctionnement cognitif.
Afin de faire la distinction entre ces différentes causes de troubles, il est possible de se soumettre à un certain nombre de tests neuropsychologiques permettant de faire le point. Si les délais ou la perspective d’un rendez-vous en milieu hospitalier ne répondent pas à vos attentes, il m’est possible de pratiquer ces tests à mon cabinet. De plus, si vous le souhaitez, il est possible de prolonger ce bilan par une série de séances (en tête à tête ou en groupe) de stimulation des capacités de mémoire, d’attention, de raisonnement… 

Le psychologue peut engager un travail thérapeutique spécifique auprès de sujets atteints de démence. Dans le cadre des atteintes dégénératives (démence de type Alzheimer et apparentées) est souvent posée la question de la pertinence d’une proposition thérapeutique. Dans ces conditions, la thérapie ne doit pas s’entendre au sens curatif mais comme un accompagnement psychologique qui cherche à soulager les souffrances et les tensions afin d’apaiser les malades. L’objectif est d’améliorer le vécu de la vie quotidienne confrontée à la pathologie et de favoriser l’équilibre psychique ébranlé. Certains répondent qu’à un stade avancé de la démence toute prise en charge est inutile puisque les personnes ne s’en souviendront pas. Le bien-être ressenti et les bénéfices pris dans l’instant sont la confirmation de l’intérêt de toute proposition qui prend également un enjeu éthique. De même, des prises en charge à long terme s’avèrent primordiales pour les résidents atteints de démence qui ont besoin de repères et de la continuité d’une relation étayante.

Mes formations en thérapies non médicamenteuses me permettent d'appréhender le sujet atteint cognitivement dans sa globalité et de co-construire un cadre de prise en soin adapté en lien avec la méthode Montessori adaptée que ça soit en cabinet ou à domicile.

 

Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .